Chasseurs de Ténèbres

Bonjour à toutes et à tous !

Entrez dans mon univers, entrez dans mon monde de la Fantasy, vous êtes les bienvenu(e)s !

Ce site a pour but de vous faire découvrir mes écrits.

Et pour débuter, je vous propose une immersion dans l’histoire des Chasseurs de Ténèbres.

Voici le premier tome,

disponible gratuitement en format pdf. 

Trame :

Tome I : L’Aldemazia

Helena Jasnack, une lycéenne ordinaire de 17 ans, mène une petite vie tranquille en compagnie de ses trois amis, Philys, Layla et Alex jusqu’à ce que son destin se mette en travers de sa route.

C’est ainsi qu’en l’espace d’une seule journée, son univers va basculer du tout au tout. Elle se retrouve propulsée dans le monde inconnu de l’Aldemazia, plongé dans une guerre sanglante entre la terrifiante Confrérie et les Cercles de la Vie luttant au nom de la liberté. Helena apprendra alors que la destinée de celui-ci repose sur ses frêles épaules, tandis qu’un impitoyable adversaire se profile à l’horizon de sa vie.

En effet, Helena va jouer un rôle prépondérant pour contrer cet abject seigneur de guerre, et va être aidée par les membres des Cercles de la Vie représentés par le capitaine du Seabird, un magnifique vaisseau de ligne qui sillonne les mers de l’Aldemazia. Une seule chose pourrait faire pencher la balance : un mystérieux et légendaire Loup de Bronze.

Une partie sans concession va s’engager alors, où le courage et la ruse seront les maîtres-mots.

Débute ainsi l’odyssée d’Helena, qui avec l’aide du singulier Russell et de ses compagnons d’aventure, devra affronter maintes et maintes épreuves dans cette quête.
Parviendra-t-elle à ses fins ?

Vous le découvrirez dans le premier tome « L’Aldemazia » :

Livre1

Téléchargement : Livre 1 l’Aldemazia

Tome II L’Aveugle

Ce premier volume vous a plu ?

Découvrez vite la suite des aventures d’Helena dans l’Aveugle !

Disponible à la vente ici sous format pdf

Prix de lancement : 4,50€

Téléchargement : Livre 2 L’Aveugle

Buy Now Button with Credit Cards

« Le vent des siècles bombait les voiles majestueuses du fier vaisseau qui pourfendait de sa proue le ressac incessant des océans infatigables. Ainsi que Leslie l’avait prédit, ce fut au bout de deux jours que nous accostâmes dans une des bases les plus sûres des Cercles de la Vie… »

Tome II L Aveugle

Tome II L Aveugle

Le Steampunk

image

Le mouvement littéraire Steampunk peut être assimilé à un sous-genre de la Fantasy, dans le sens où il regroupe à lui seul plusieurs autres sous-genres, normalement indépendants et hétérogènes.

Les premières traces du roman Steampunk remontent à la fin des années 70, tout comme la naissance du mot « Steampunk », à la base pied de nez de la part de l’auteur K. W. Jeter, illustrant ce courant à une boutade par rapport au genre qu’il avait lui-même créé, à savoir le « Cyberpunk ».

Toutefois, l’un des grands précurseurs de l’idéologie Steampunk est sans conteste Jules Vernes, à l’instar notamment de l’invention du célèbre Nautilus de Vingt Mille Lieues Sous les Mers.

L'Univers du Steampunk

L’Univers du Steampunk

Quoiqu’il en soit, le nom est demeuré, et le fameux « Steam » fait référence à la machine à vapeur de James Watt, symbole le plus emblématique de la Révolution Industrielle.

Ainsi, le Steampunk se distingue de ses confrères en considérant que les progrès technologiques effectués lors de la Révolution Industrielle ont été bien plus considérables qu’en réalité.

Une autre de ses caractéristiques est le fait que l’histoire se déroule dans le Londres victorien du début du XXème siècle, baignant dans l’ambiance si particulière des enquêtes de Sherlock Holmes, ou encore des meurtres sanglants de Jack l’Eventreur.

De ce fait, ce genre peut être classé comme point de rencontre de beaucoup d’autres : allant de l’Uchronie à l’Urban Fantasy en passant par la Science-Fiction en termes de contexte, tandis qu’en termes d’histoire, l’horreur ou le burlesque peuvent se rencontrer aisément.

Invention Steampunk

Invention Steampunk

Encore une fois, il est relativement difficile d’établir les frontières d’un monde de l’imaginaire, bien que des thèmes principaux reviennent notamment les rouages et engrenages complexes des horloges mécaniques.

Le courant en lui-même est sujet à un engouement récent de la part de la jeune génération, que ce soit aux USA ou en France. Visiblement, il semble prendre de plus en plus d’ampleur ces dernières années, bien qu’au point de vue cinématographique, aucun film vraiment correct n’ait pu illustrer dignement le genre en question.

Voici quelques exemples :

L’Heroïc Fantasy

Le héros, solitaire et indomptable

Le héros, solitaire et indomptable

L’Heroïc Fantasy est sans doute un des sous-genres les plus répandus dans l’univers de la Fantasy, à tel point qu’à l’origine la Fantasy se définissait par l’Heroïc Fantasy.

Les romans catalogués dans ce genre convergent vers l’évolution d’un unique personnage principal. Héros essentiellement masculin, il s’agit d’un guerrier solitaire se frayant un chemin dans un monde mythique déchiré par les guerres entre royaumes, et ce à l’aide de sa force et de sa bravoure.

Les deux antagonistes éternels

Les deux éternels antagonistes

Rongé par un passé marqué de souffrance, il n’a de cesse d’arpenter les routes vers de nouvelles aventures, incapable de stopper sa soif insatiable et vitale de quêtes.

Il est confronté à de nombreux dangers, et malgré tout, il est toujours prêt à se vouer à une cause. Son caractère et sa personnalité sont des points centraux de l’histoire.

L’ambiance de ce genre de roman se situe dans la plupart des cas dans le milieu médiéval, dans une ambiance assez sombre. La description est plus axée sur les champs de bataille et l’horreur de la guerre plutôt que sur le monde dans lequel se déroulent ces fléaux.

Il est à noter qu’il y a en général peu de magie présente dans ce type d’ouvrages.

L’Heroïc Fantasy a évolué au fil du temps pour migrer vers un héros ou une héroïne disposant de plusieurs cordes à son arc, et s’en servant avec habileté, qu’il s’agisse de l’intelligence ou de l’adresse. De plus, ces héros conviennent à présent que l’union fait la force, et rechignent moins à s’entraider, ainsi qu’à se contenter de compromis.

Première apparition de Druss la Légende

Première apparition de Druss la Légende

Bibliographie :

  • Lord Dunsany

    • The Sword of Welleran and other tales of enchantment – 1908

  • Edgard Rice Burroughs

    • Cycle de Barsoom (John Carter of Mars) – 1917

  • Eric R. Eddison

    • The Worm Ouroboros – 1922

  • Robert E. Howard

    • Le cycle de Conan – 1929

  • Michael Moorcok

    • Le Cycle d’Elric le Nécromancien (Elric of Melnibone) – 1967

    • Le Cycle d’Hawkmoon (Runestaff) – 1967

  • Fritz Leiber

    • Le Cycle des Epées – 1968

  • Robin Hobb

    • L’Assassin Royal (Farseer) – 1995

  • R.A. Salvatore

    • La trilogie de l’Elfe Noir (Forgotten Realms : Dark Elf) – 1990

  • Robert Silverberg

    • Gilgamesh, Roi d’Ourouk (Gilgamesh the king) – 1984
  • David Gemmell
    • Légende
    • Druss La Légende